71% des cadres du secteur automobile mondial sont optimistes pour 2014

71% des cadres du secteur automobile mondial sont optimistes pour 2014: Une enquête menée auprès des dirigeants du secteur automobile au niveau mondial, met en évidence une perspective généralement positive pour l’industrie en 2014.

Cadres du secteur automobile mondial sont optimistes pour 2014

71% des cadres du secteur automobile mondial sont optimistes pour 2014

L’étude, réalisée par Just-Auto, montre qu’un peu plus de sept répondants sur dix (71%) sont optimistes pour 2014, 43% se disant « assez optimistes » et 28% déclarant être « très optimistes ». Au contraire, seulement 5,6% des sondés pensent que leur société a été confrontée à une baisse de son activité cette année.

A la question « Quel aura été votre plus grand défi ? », 41% des personnes interrogées citent la récession, un peu plus d’un cinquième (21%) indique la hausse du coût des matières premières, tandis que la menace réelle a été pour 19% liée aux changements du prix du pétrole et pour 20% liée aux litiges industriels.

Un peu plus de la moitié (51%) des personnes interrogées s’attend à ce que la réduction des coûts soit le plus grand défi de l’année, la rentabilité étant le principal test pour 62% d’entre eux.

Par ailleurs, 84% des répondants prédisent que les véhicules entièrement électriques auront du mal à percer sur le marché en 2014, sept sondés sur 10 prévoyant que les hybrides seront les plus à même à être acceptés par le marché.

Enfin, 71% des dirigeants du secteur automobile interrogés à l’échelle mondiale pensent que les voitures autonomes ou sans chauffeur seront disponibles d’ici 2025, un peu plus d’un quart (25,9%) pensant même qu’elles pourraient être introduites dès l’horizon 2020.

David Leggett, directeur général de Just-Auto, déclare : « Le marché automobile mondial s’agrandit d’année en année, dépassant désormais les 80 millions d’unités par an environ. Cette croissance se retrouve dans la confiance qu’ont les dirigeants de l’industrie automobile – la majorité d’entre eux pensant que leur secteur continuera à croître cette année ».