Achats-Vidéo : la génération future des réseaux de distribution ?

Achats-Vidéo : la génération future des réseaux de distribution ?

Une étude récente de la société de classification visuelle WeSEE révèle que 56% des consommateurs envisageraient l’utilisation des «Achats-Vidéo» pour faire des achats directement à partir d’une vidéo en ligne. Les hommes semblent être plus intéressés par ce service que les femmes, tant que l’acte d’achat ne détourne pas l’internaute loin de sa vidéo, puisqu’un homme sur cinq se dit prêt à acheter de cette façon.

Ces résultats interviennent après une Fashion Week de Londres au succès retentissant, où il est devenu clair pour la première fois que la vidéo en ligne était de plus en plus impliquée dans le parcours d’achat d’articles de mode. Les jeunes consommateurs sont plus enclins à franchir cette nouvelle étape des achats en ligne, 32% déclarant déjà regarder des vidéos sur Internet offrant des conseils de stylistes de mode ou designers. Parallèlement, près de 30% d’entre eux regardent également des émissions de mode sur Internet ou sur leur téléphone, mettant en évidence une formidable opportunité pour les marques d’atteindre les consommateurs, notamment plus jeunes, par le biais des vidéos en ligne.

La Fashion Week est déjà en tête du peloton de la mode et devient de plus en plus numérique, de nombreuses marques proposant des vidéos des défilés sur Internet. Il a été estimé que 29 évènements de la Fashion Week de Londres ont été diffusés en direct sur la chaîne YouTube dédiée. C’est sans doute une façon nouvelle et rafraichissante pour les enseignes de distribution d’atteindre les consommateurs, et cette pratique innovante offre une opportunité significative pour les vendeurs de cibler les consommateurs grâce à du contenu visuel sur Internet pertinent.

D’autres résultats de l’étude WeSEE montrent que 14% des consommateurs ont en fait repéré un article qui a inspiré l’acte d’achat en regardant une vidéo sur Internet qui n’était d’ailleurs pas directement liée à la mode. Par ailleurs, pour la première fois en Septembre, le Conseil Britannique de la Mode (British Fashion Council) a diffusé en direct sur son fil Twitter de nombreux défilés, et a tenu des séances de Questions/Réponses sur Vine.

Achats-Vidéo : la génération future des réseaux de distribution ?

Achats-Vidéo : la génération future des réseaux de distribution ?
Image courtoisie de Tiago Chediak, via Wikimedia Commons

Une étude récente de la société de classification visuelle WeSEE révèle que 56% des consommateurs envisageraient l’utilisation des «Achats-Vidéo» pour faire des achats directement à partir d’une vidéo en ligne. Les hommes semblent être plus intéressés par ce service que les femmes, tant que l’acte d’achat ne détourne pas l’internaute loin de sa vidéo, puisqu’un homme sur cinq se dit prêt à acheter de cette façon.

Ces résultats interviennent après une Fashion Week de Londres au succès retentissant, où il est devenu clair pour la première fois que la vidéo en ligne était de plus en plus impliquée dans le parcours d’achat d’articles de mode. Les jeunes consommateurs sont plus enclins à franchir cette nouvelle étape des achats en ligne, 32% déclarant déjà regarder des vidéos sur Internet offrant des conseils de stylistes de mode ou designers. Parallèlement, près de 30% d’entre eux regardent également des émissions de mode sur Internet ou sur leur téléphone, mettant en évidence une formidable opportunité pour les marques d’atteindre les consommateurs, notamment plus jeunes, par le biais des vidéos en ligne.

La Fashion Week est déjà en tête du peloton de la mode et devient de plus en plus numérique, de nombreuses marques proposant des vidéos des défilés sur Internet. Il a été estimé que 29 évènements de la Fashion Week de Londres ont été diffusés en direct sur la chaîne YouTube dédiée. C’est sans doute une façon nouvelle et rafraichissante pour les enseignes de distribution d’atteindre les consommateurs, et cette pratique innovante offre une opportunité significative pour les vendeurs de cibler les consommateurs grâce à du contenu visuel sur Internet pertinent.

D’autres résultats de l’étude WeSEE montrent que 14% des consommateurs ont en fait repéré un article qui a inspiré l’acte d’achat en regardant une vidéo sur Internet qui n’était d’ailleurs pas directement liée à la mode. Par ailleurs, pour la première fois en Septembre, le Conseil Britannique de la Mode (British Fashion Council) a diffusé en direct sur son fil Twitter de nombreux défilés, et a tenu des séances de Questions/Réponses sur Vine.