Enquête CBI : les entreprises veulent que le UK reste dans l’UE

Enquête CBI : les entreprises veulent que le UK reste dans l’UE

Selon un sondage publié par la Confédération de l’Industrie Britannique (CBI), près de huit entreprises britanniques sur dix veulent que le Royaume-Uni reste dans l’Union Européenne (UE). Parmi les répondants, sept dixièmes (71%) déclarent que l’appartenance à l’UE a été positive pour leur entreprise  tandis que seulement un dixième (10%) serait favorable à la quitter.

En outre, près des neuf dixièmes (86%) déclarent qu’une sortie de l’UE aurait une incidence sur leur accès aux marchés commerciaux et à l’investissement, tandis que les trois cinquièmes (59%) indiquent que cela rendrait le Royaume-Uni moins compétitif.

L’enquête fait suite aux déclarations du Président de l’UE José Manuel Barroso sur les sentiments anti-européens, et son avertissement visant le parti conservateur britannique, qui pourrait bien être éclipsé par le parti indépendantiste UKIP sur ce sujet.

Les trois quarts (75%) des entreprises interrogées déclarent qu’une sortie de l’UE aurait un impact négatif sur l’investissement direct à l’étranger au Royaume-Uni, alors que 9% seulement pensent au contraire que cela les accroîtrait. En outre, un tiers (35%) des entreprises indique qu’elles seraient susceptibles de réduire leur propre investissement si la Grande-Bretagne quittait l’UE, comparativement à seulement 6% d’entre elles qui disent qu’elles dépenseraient davantage.

Enquête CBI : les entreprises veulent que le UK reste dans l’UE

John Cridland, Directeur Général de CBI déclare :

«Les entreprises veulent ce qu’il y a de mieux pour l’emploi et la croissance, et il y a une véritable inquiétude que la sortie frappe l’investissement des entreprises et l’accès au bloc commercial le plus grand du monde.»