Les consommateurs encouragés à acheter trop de nourriture

Les consommateurs encouragés à acheter trop de nourriture : Selon une nouvelle enquête publique, les supermarchés continuent à encourager les consommateurs britanniques à surconsommer des produits alimentaires, un an après l’établissement du rapport influent « Global Food » par Mechanical Engineers : refuser pour ne pas gâcher.

Parmi les personnes interrogées, sept sur ​​dix (70 %) déclarent que les supermarchés les ont exhortés à augmenter leurs achats de nourriture pendant les Fêtes – près de la moitié (45 %) reconnaissant avoir davantage acheté.

Ces acheteurs indiquent que les offres Deux Pour le Prix d’Un (72%) et les promotions à moitié prix (70%), constituent les principaux leviers utilisés par les supermarchés pour les attirer, plus d’un tiers citant également les réductions tels que les chèques-cadeaux, les remises uniques et les cartes de fidélité comme d’autres moyens d’augmenter le panier d’achat moyen.

Les derniers chiffres indiquent qu’un cinquième des personnes interrogées ont gâché ou jeté plus d’un dixième (10 %) de la nourriture qu’ils ont achetée au cours de la période des fêtes. De manière plus encourageante toutefois, les deux cinquièmes (41 %) indiquent qu’ils ont gaspillé ou jeté moins de 10% de nourriture, et plus d’un tiers déclarent ne pas en avoir gâché ou jeté du tout.

Le docteur Tim Fox, directeur de l’énergie et de l’environnement à l’Institution of Mechanical Engineers, déclare : « Cette dernière étude montre que les consommateurs britanniques ont le sentiment d’être toujours poussés à acheter trop de nourriture, malgré des progrès notables dans la sensibilisation aux déchets alimentaires en 2013… Il y a diverses raisons pour lesquelles environ un tiers voire la moitié de toute la nourriture produite dans le monde n’atteint jamais un estomac humain, et bien qu’il serait erroné de mettre toute la responsabilité sur les épaules des supermarchés, les offres comme Deux Pour le Prix d’Un, les réductions « à moitié prix » et diverses autres méthodes de baisse des prix ne font qu’exacerber le problème ».