Les formats physiques musicaux plus populaires que les téléchargements numériques

Les formats physiques musicaux plus populaires que les téléchargements numériques : Les résultats d’une nouvelle étude menée par ICM Research suggèrent que les formats physiques pour l’achat de musique sont restés plus populaires que les téléchargements numériques. Sur l’année passée, trois cinquièmes (57%) des 2 030 répondants déclarent avoir acheté un CD, tandis que seulement deux cinquièmes (39%) disent avoir acheté un téléchargement MP3.

Les analystes suggèrent d’ailleurs que plus d’un dixième (15%) des personnes achetant des CD, vinyles et autres cassettes, le font sans aucune intention de les écouter : l’unique raison de l’achat tiendrait dans la possession d’une copie physique.

Les formats physiques musicaux plus populaires que les téléchargements numériques

Les formats physiques musicaux plus populaires que les téléchargements numériques

Maurice Fyles, qui a travaillé sur l’étude à l’origine du Record Store Day, déclare :

« Il y a certainement un phénomène de renouveau avec les cassettes en ce moment, même si l’on soupçonne qu’une forte proportion d’entre elles soient des objets de collection qui restent sur une étagère sans être jamais écoutées ».

Quand il s’agit d’acheter de la musique, les Britanniques dépensent plus d’argent sur Internet que dans la rue, principalement pour des raisons de praticité (70%). Quatre personnes sur dix (41%) dépensent plus en ligne en une seule visite, tandis que trois personnes sur dix (29%) dépensent plus en magasin par visite. Cette différence est moins marquée parmi les 28-34 ans (30 % dépensent plus en magasin et 34 % plus sur Internet), tandis que les acheteurs de musique plus âgés (35 ans +) ont tendance à dépenser plus en ligne.