Les fumeurs d’E-Cigarettes en hausse

Les fumeurs d’E-Cigarettes en hausse: Les résultats publiés par l’organisme anti-tabac Ash (Action on Smoking and Health) montrent que le nombre d’utilisateurs d’e-cigarettes a triplé au cours des deux dernières années à 2,1 millions. Les estimations actuelles des utilisateurs de cigarettes électroniques, montreraient qu’environ 700.000 d’entre eux seraient d’anciens fumeurs, et 1,3 million les utiliseraient aux côtés de cigarettes normales ou de tabac. 1% seulement des personnes interrogées qui n’ont par ailleurs jamais fumé, déclarent avoir essayé les cigarettes électroniques.

La principale raison d’utiliser des cigarettes électroniques invoquée par les ex-fumeurs est «d’aider à arrêter de fumer complètement» (71%) et «d’aider à éviter le tabac» (48%).

Parmi les fumeurs actuels, la principale raison est quant à elle «d’aider à réduire la quantité de tabac fumée, mais pas à arrêter complètement» (48%), suivie par «économiser de l’argent par rapport au tabac à fumer» (37%) et «d’aider à arrêter de fumer entièrement » (36%).

Deborah Arnott, directrice générale de Ash, déclare :

«L’augmentation spectaculaire de l’utilisation de cigarettes électroniques au cours des quatre dernières années suggère que les fumeurs se tournent vers ces dispositifs pour les aider à réduire ou à cesser de fumer. De manière significative, l’utilisation chez les non-fumeurs reste négligeable ».

Une enquête YouGov séparée montre que, en 2010, seulement 8,2% des ex-fumeurs déclarent avoir essayé les cigarettes électroniques, contre la moitié (51,7%) en 2012.

Professeur Robert West, chef d’étude à l’University College de Londres, déclare :

« En dépit des affirmations qui pointent du doigt les risques de normalisation de fumer que fait courir le succès grandissant des e-cigarettes, nous n’avons trouvé aucune preuve pour corroborer ce point de vue. Au contraire, les cigarettes électroniques peuvent contribuer à réduire le tabagisme car davantage de gens les utilisent comme une aide pour arrêter de fumer ».