Les jeunes britanniques davantage tentés par les études à l’étranger

Les jeunes britanniques davantage tentés par les études à l’étranger : Selon une étude menée par le British Council, qui a interrogé 2 630 étudiants au Royaume-Uni, deux étudiants sur cinq (37%) pourraient envisager d’étudier à l’étranger, contre un cinquième (20%) dans un sondage similaire l’an dernier.

Les jeunes britanniques davantage tentés par les études à l’étranger

Les jeunes britanniques davantage tentés par les études à l’étranger

Au total, 41% des répondants déclarent qu’ils n’envisageraient pas d’étudier à l’étranger, contre près des deux tiers (65%) l’an dernier.

Parmi les 2 630 étudiants interrogés, deux tiers (67%) sont âgés entre dix-huit et vingt-quatre ans.

La raison principale évoquée par les étudiants souhaitant étudier à l’étranger est de se voir créditer des UV (unités de valeurs) dans leur domaine d’études (33%), suivie par la possibilité d’améliorer leurs compétences linguistiques (26%). Il existe aussi des raisons non-universitaires, la plus populaire étant la possibilité de voyager à l’étranger (20%).

Le docteur Jo Beall, directeur éducation et société au British Council, déclare :

«Il est essentiel pour la compétitivité globale de la Grande-Bretagne que la génération future acquière une meilleure compréhension du monde et des compétences internationales. Il est donc très encourageant de constater que plus d’étudiants au Royaume-Uni envisagent d’étudier à l’étranger ».

Cependant, une étude de l’Unesco suggère que seulement 28 180 étudiants britanniques (un peu plus de 1% du total) ont effectivement étudié à l’étranger en 2012.