Moins de la moitié des industriels mène des audits énergétiques

Plant Engineering a récemment publié une étude montrant que, bien que l’énergie soit le coût le plus important pour de nombreux industriels, moins de la moitié (47%) d’entre eux choisit d’effectuer un audit énergétique annuel. Alors qu’un peu plus du quart des répondants effectue un audit énergétique par an, seul un vingtième (5%) effectue une vérification deux fois par an, et un dixième (9%) chaque trimestre.

Plant Engineering Content Manager, Bob Vavra, rapporte :

“… Nous pensons qu’il est peu probable que les fabricants ne vérifient pas les matériaux qui entrent dans leur établissement. C’est pourtant ce qui semble se produire avec l’énergie dans de nombreuses usines en Amérique aujourd’hui. Les fabricants qui ne comprennent pas leur consommation d’énergie à tous niveaux, ratent une occasion considérable de mieux gérer leurs coûts globaux et de faire de plus grandes économies et des bénéfices”.

Les directeurs d’usine citent le manque de soutien de la direction comme le principal défi pour la mise en place d’un programme de gestion de l’énergie. L’enquête révèle aussi qu’un tiers (33%) des directeurs d’usine pointe le manque de ressources comme étant le principal obstacle à un tel programme.

Malgré cela, plus de sept installations techniques sur dix (70%) ont un objectif ambitieux de réduction d’énergie, et les neuf dixièmes (89%) des directeurs d’usine pensent que ces objectifs sont réalisables.

Vavra poursuit :

«Il est clair que toutes les parties impliquées dans la gestion de l’énergie dans l’industrie doivent mieux éduquer les utilisateurs finaux sur la valeur d’un véritable programme de gestion de l’énergie».